Lutte contre les paradis fiscaux – Une délégation québécoise menée par le comédien Vincent Graton rencontre le cabinet de la ministre du Revenu national

Lutte contre les paradis fiscaux – Une délégation québécoise menée par le comédien Vincent Graton rencontre le cabinet de la ministre du Revenu national

Ottawa, le 23 février 2018 – Une délégation québécoise menée par le comédien Vincent Graton rencontre aujourd’hui le cabinet de la ministre du Revenu national, Mme Diane Lebouthillier, et des représentants de l’Agence de revenu du Canada (ARC) pour leur faire part de ses vives préoccupations face aux mesures insuffisantes prises par le gouvernement fédéral afin de contrer le recours aux paradis fiscaux. La délégation présentera également aux représentants du cabinet et de l’ARC diverses pistes de solution qui devraient être mises en œuvre.

La délégation réunie par Vincent Graton est composée de la fiscaliste et avocate Marwah Rizqy, du philosophe Alain Deneault et de l’économiste Érik Bouchard-Boulianne, du collectif Échec aux paradis fiscaux. « Après avoir interpellé plusieurs fois le premier ministre Trudeau, le cabinet de la ministre du Revenu national m’a finalement accordé une rencontre. L’indignation populaire ne fait plus de doute. La population demande clairement au gouvernement fédéral de mettre en place des solutions plus efficaces et ambitieuses pour s’attaquer aux paradis fiscaux et c’est le message que nous sommes allés porter aux représentants de la ministre », explique Vincent Graton.

« Plusieurs actions peuvent et doivent être entreprises dès maintenant par le gouvernement fédéral : imposer des peines beaucoup plus sévères pour les fraudeurs fiscaux et pour les professionnels qui proposent les stratagèmes frauduleux; assurer un encadrement strict des ententes hors cour conclues entre les autorités fiscales et les contribuables; assurer une équité fiscale dans le commerce numérique. Il y a tant de choses que le gouvernement peut faire! », explique Marwah Rizqy. Alain Deneault ajoute : « Le gouvernement doit également revoir les accords fiscaux conclus avec certains paradis fiscaux notoires et empêcher le rapatriement libre d’impôt des profits ou revenus qui ne sont pas ou très faiblement imposés à l’étranger. Il s’agit d’une question de justice et d’équité. Les personnes les plus fortunées ne devraient pas pouvoir se soustraire à l’impôt. »

En plus du cabinet de la ministre et de l’ARC, la délégation rencontrera le directeur parlementaire du sénateur Percy Downe, ainsi que le Bloc québécois et le Nouveau Parti Démocratique. « Comme je l’ai fait au bureau montréalais du premier ministre Trudeau, nous avons profité de notre visite à Ottawa pour déposer un bouquet d’oiseaux du paradis au Parlement. C’est notre petit symbole de cette mobilisation citoyenne qui continue de grandir », conclut Vincent Graton.

Revue de presse

La Presse : Paradis fiscaux: une coalition à Ottawa pour rencontrer le gouvernement

Lutte aux paradis fiscaux: des citoyens exigent des actions d’Ottawa

FM98,5 : Le comédien et activiste Vincent Graton est à Ottawa pour presser le gouvernement Trudeau d’agir contre les paradis fiscaux

RDI Économie – Entrevue avec Marwah Rizqy

En entrevue au 15-18